5 conseils pour velotaffer (aller au travail en vélo) sans transpirer

5 conseils pour velotaffer (aller au travail en vélo) sans transpirer
Vous en avez marre des transports en commun, dans votre entreprise il n’y a pas de place de parking pour tous les employés. Et si vous optiez pour le vélo ? Voici nos conseils pour allier économie, écologie, sport et confort !

Les réseaux de vélo en libre service explosent, portés par l’engouement des Français qui pédalent de plus en plus. A Paris, les trajets en vélo ont triplé en 10 ans et représentent 3% des déplacements internes. Désormais la plupart des villes sont équipées de pistes cyclables qui rendent les traversées bien moins dangereuses pour les deux roues. Avec un minimum d’équipement, il est donc facile et plaisant de faire son trajet quotidien en pédalant. Certaines entreprises indemnisent d’ailleurs déjà ces kilomètres parcourus.

Seul bémol à ce bel enthousiasme écologique, l’absence de douche à l’arrivée. Bien peu d’entreprises sont équipées de sanitaires permettant de se laver après l’effort. Et s’ils existent, ils sont pris d’assaut et le temps manque. Alors doit-on renoncer à la petite reine sous prétexte d’auréoles et autres odeurs désagréables tout au long de la journée ?

Rassurez-vous, vous n’aurez pas à endurer le regard circonspect de vos collègues si vous persistez dans votre envie de vous rendre au travail à vélo. Voici nos conseils pour rester impeccable, même après 30 mn de pédalage:

Privilégiez la sécurité

Si vous vous rendez au travail à vélo, vous serez sans doute pris dans le trafic surtout si vous travaillez en centre-ville. Pour votre sécurité, respectez certaines règles :

Réduisez votre vitesse, surtout si votre vélo est à traction électrique. En ville, les obstacles sont nombreux. En roulant plus lentement, vous pourrez freiner à temps.

Faîtes vous remarquer. Portez un gilet ou un vêtement réfléchissant. Equipez votre vélo d’un klaxon vraiment sonore.

Portez un casque de protection. Les accidents les plus graves sont liés à des traumatismes craniens.

Evitez de rouler dans le caniveau ou de slalomer entre les voitures.

Respecter les signalisations,  le Code de la route et les autres utilisateurs de la route !

Protégez-vous de la transpiration

Le matin après votre douche, utilisez un déodorant anti-bactérien tel que le déodorant probiotique (daydry probiotics) pour éviter la formation des odeurs de transpiration.

Sous votre chemise, portez un t-shirt anti-transpiration ou anti-auréoles selon l’intensité de votre transpiration. Les maillots de corps Serenity de Daydry sont conçus pour absorber la sueur, sécher rapidement sans mouiller vos vêtements.

Si vous transpirez également dans le bas du dos ou les fesses, portez un caleçon en tissu respirant (au rayon cyclisme de votre magasin de sport) ou un boxer anti-transpiration Serenity de DayDry.

Ne vous couvrez pas trop. Choisissez un coupe-vent léger et respirant à mettre sur votre veste (et prévoyez un pull supplémentaire dans un sac, si le temps fraîchit.)

Enfin prévoyez un peu plus de temps que nécessaire pour vous rendre au travail. En roulant à allure modérée, vous ferez moins d’effort et réduirez votre transpiration.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: