Sudation excessive : je transpire beaucoup, que faire ?

Sudation excessive : je transpire beaucoup, que faire ?

Quel est le rôle de la transpiration et des glandes sudoripares ?

La Transpiration ou Sudation est un phénomène naturel qui joue un rôle essentiel dans la régulation de la température interne de l’organisme. Elle permet au corps de se maintenir à une température stable (autour de 37°C) quelles que soit les circonstances : quand il fait chaud ou lorsque l’organisme est en surchauffe (fièvre ou effort physique). Seuls l'homme, les singes et quelques mammifères comme le cheval transpirent. Les autres animaux utilisent d'autres moyens pour se refroidir.

Nous avons entre 2 et 5 millions de glandes sudoripares réparties sur l’ensemble de notre corps. La majorité d'entre elles sont des glandes "eccrines" et se trouvent en grand nombre sur la plante des pieds, les paumes, le front, les tempes et les aisselles. Elles produisent 1 litre de sueur par jour, en moyenne, mais ce chiffre peut monter à 10 litres en cas d’effort intense ou de grand stress. Cette sueur est inodore, elle est composéeen majorité d’eau. Mais elle renferme également du sel, d'où son goût salé, et d'autres produits comme l'urée ou l'ammoniaque. C’est en général ce type de sueur qui est impliqué dans l’hyperhidrose (la transpiration excessive). 

L'autre type de glandes sudoripares est appelé "apocrine". Les glandes apocrines se concentrent sous les aisselles, les parties génitales et les oreilles. Elles sont associées au système pileux et ne se manifestent qu’à partir de la puberté. Elles sécrètent un liquide épais riche en corps gras. Lorsque ce fluide entre en contact avec les bactéries sur la surface de la peau, il produit une "odeur corporelle" caractéristique.

Qu’est-ce qui déclenche la sudation ?

Les glandes eccrines comme les glandes apocrines sont activés par les nerfs du système sympathique. Ces nerfs répondent à une variété de stimuli, y compris:

- Des messages du cerveau indiquant que le corps est trop chaud
- Des sécrétions hormonales
- Des émotions.
- L'activité physique ou l'exercice.
- Certains aliments (chocolat, café, piments…)

Chez les personnes souffrant de transpiration excessive ou hyperhidrose localisée, les glandes sudoripares (les glandes eccrines en particulier) réagissent de manière excessive à ces stimuli, elles sont en général hyperactives et produisent plus de sueur que nécessaire.

Comment la Transpiration évolue selon l’âge et le sexe ?

La Transpiration varie d’un individu à l’autre et évolue tout au long de la vie. En règle générale, les hommes transpirent plus que les femmes et les sportifs plus que ceux qui ne pratiquent pas de sport. La transpiration devient plus importante à l’adolescence, atteint un pic vers 35-40 ans puis décroit avec l’âge. La transpiration excessive ou hyperhidrose (non liée à une maladie) suit la même courbe. La transpiration, même abondante, lorsqu’elle reste localisée n’est pas inquiétante. En revanche, une transpiration excessive généralisée (ou diffuse) peut être le signe d’une pathologie. Mieux vaut consulter un médecin pour en découvrir la cause.

Qu’est-ce que l’hyperhidrose ou transpiration excessive ?

La Sudation est une fonction physiologique indispensable à notre organisme. Elle joue un rôle central dans la régulation de la température interne en permettant au corps de se maintenir à 37°C, quelle que soit la chaleur externe ou l’effort produit. Mais chez les personnes souffrant d’hypersudation ou hyperhidrose, le phénomène s’emballe. Il ne s’agit plus d’une réponse normale à une surchauffe de l’organisme. Les glandes sudoripares deviennent hyperactives et sécrètent 4 ou 5 fois plus de sueur que nécessaire. Une personne sur 5 souffrira une fois dans sa vie d’un épisode gênant de sudation excessive et 3 à 4% de la population d’une transpiration excessive permanente. Lorsque la transpiration atteint cet extrême, elle peut être très gênante, inconfortable et anxiogène. Elle perturbe tous les aspects de la vie et mine la confiance en soi. Mais, en raison d’un manque d’information, plus de la moitié de ces personnes ne sont jamais diagnostiquées ou traitées pour leurs symptômes.

Quels sont les différents types d’hyperhidroses ?

L’Hyperhidrose est la plupart du temps localisée à certains endroits du corps : Aisselles, pieds, mains et tête. La Transpiration Excessive ou hyperhidrose primaire (non liée à une maladie) est un phénomène mal connu qui apparait généralement à l’adolescence. Les personnes atteintes d'hyperhidrose sont souvent anxieuses. Leur transpiration n’est pas directement associée à l’effort, mais plutôt au stress. Cette hyperhidrose apparait à l’adolescence, atteint un pic vers 35-40 ans puis décroit avec l’âge. L’hyperhidrose palmo-plantaire (mains et pieds) prédomine chez les hommes. Les femmes souffrent de leur coté de problèmes sudation accrus par l’activité hormonale (règles, grossesse, ménopause).

L’hyperhidrose secondaire ou généralisée intervient brutalement. Elle peut être la conséquence d’une prise de médicament ou le symptôme d’une pathologie. Dans tous les cas, si votre transpiration devient très abondante et permanente (jour et nuit) mieux vaut consulter un médecin qui en cherchera la cause.

Comment savoir si l’on souffre d’hyperhidrose ?

Si vous répondez à au moins deux des critères énoncés ci-dessous, vous souffrez probablement de transpiration excessive localisée de type primaire :

- Votre sueur est bilatérale et relativement symétrique, ce qui signifie que vous transpirez la même quantité de sueur des deux côtés de votre corps.
- Votre transpiration excessive nuit à vos activités quotidiennes.
- Vous rencontrez au moins un épisode de sudation excessive par semaine.
- Le début de votre transpiration excessive se situe avant vos 25 ans.
- Vous avez des antécédents familiaux d’hyperhidrose. (Ce qui signifie que d’autres membres de votre famille souffrent de problèmes de transpiration excessive)
- Vous arrêtez de transpirer lorsque vous dormez.

Dans ce cas, la consultation d’un dermatologue est recommandée. Il vous orientera vers les traitements ou les solutions les plus adaptées à votre problème. 

Quels sont les Traitements contre la Transpiration Excessive ?

Les Hyperhidroses localisées peuvent être traitées de différentes manières.L’anti-transpirant est le traitement de référence pour les problèmes de sudation excessive des aisselles, des mains, des pieds, ou du visage.

La Ionophorèse (ou Iontophorèse) est la deuxième approche privilégiée par les spécialistes. Ce traitement utilise le courant électrique à des fins thérapeutiques. On fait passer un courant électrique dans des bacs remplis d’eau dans lesquels on trempe les mains et les pieds à traiter, ou on utilise sous les bras et sur le visage des accessoires spécifiques imbibés d’eau. Ce traitement contre l'hyperhidrose est sans danger et particulièrement efficace.

Les solutions textiles peuvent apporter un confort réel en évitant aux personnes souffrant d’hyperhidrose des aisselles ou des pieds de subir les effets de leur sudation excessive : patchs anti-auréoles jetables ou lavables, t-shirts anti-transpiration, semelles ou chaussettes anti-transpiration.

Enfin dans les cas les plus sévères, les injections de botox ou une intervention chirurgicale peut vous être prescrit par votre spécialiste.

Que faire en cas de transpiration excessive des aisselles ou hyperhidrose axillaire ?

L’hyperhidrose des aisselles se caractérise par une transpiration excessive localisée sous les bras, se manifestant principalement pendant la journée et de manière bilatérale (aisselle droite et aisselle gauche). Elle peut être très embarrassante car elle forme des auréoles sur les vêtements et s’accompagne d’odeur forte. Certains spécialistes estiment qu’elle touche plus fréquemment les femmes. L’hyperhidrose des aisselles serait la forme de transpiration excessive la plus fréquente avec environ 40% des cas de transpiration excessive localisée.

Les anti-transpirants sont le traitement de première intention pour ce type de transpiration excessive. Ils donnent d’excellents résultats dans la majorité des cas. Mais il existe également des solutions naturelles qui permettent de limiter la gêne occasionnée par cet excès de sueur telles que les sous-vêtements anti-transpirant (t-shirt) ou les patchs lavables ou jetable.

Dans les cas les plus sévères, les injections de Botox (toxine botulique) ou une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire.

Pour en savoir plus : Solutions transpiration excessive des aisselles

Que faire en cas de transpiration excessive des mains ?

L’hyperhidrose des mains (ou hyperhidrose palmaire) se caractérise par une transpiration excessive localisée sur la paume de la main et les doigts, se manifestant principalement pendant la journée et de manière bilatérale (main droite et main gauche). Les mains restent moites en permanence, voire sont totalement mouillées. Elle peut être très gênante lorsqu’il s’agit de serrer la main d’autrui ou de pratiquer des activités qui exigent une poigne sèche. Certains spécialistes estiment qu’elle touche plus fréquemment les hommes et s’accompagne souvent d’une transpiration excessive des pieds.

Les anti-transpirants sont le traitement de première intention pour ce type de transpiration excessive. Ils peuvent donner de bons résultats, surtout si les crises sont ponctuelles.

La ionophorese est l’autre traitement recommandé. Dans plus de 80% des cas, elle permet une réduction très notable des troubles.

Dans les cas les plus sévères, les injections de Botox (toxine botulique) ou une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire.

Pour en savoir plus : Solutions transpiration excessive des mains

Que faire en cas de transpiration excessive des pieds ?

L’hyperhidrose des pieds (ou hyperhidrose plantaire) se caractérise par une transpiration excessive localisée sur la plante des pieds et les orteils, se manifestant principalement pendant la journée et de manière bilatérale (pied droit et pied gauche). Les pieds sont humides en permanence, voire sont totalement mouillés. Elle peut être très gênante lorsqu’il s’agit de pratiquer des activités nécessitant d’être en chaussettes ou pieds nus. Certains spécialistes estiment qu’elle touche plus fréquemment les hommes et s’accompagne souvent d’une transpiration excessive des mains. En outre cette transpiration excessive favorise les infections bactériennes et mycosiques.

Les anti-transpirants sont le traitement de première intention pour ce type de transpiration excessive. Ils donnent de bons résultats et évitent les odeurs.

Les solutions textiles de type chaussettes anti-transpiration ou semelles anti-transpirantes augmentent le confort de vie et évitent les désagréments associés.

La ionophorese est l’autre traitement recommandé. Dans plus de 80% des cas, elle permet une réduction très notable des troubles. 

Pour en savoir plus : Solutions transpiration excessive des pieds

Que faire en cas de transpiration excessive du visage ou de la tête ?

L’hyperhidrose du visage ou de la tête(ou hyperhidrose craniale ou faciale) se caractérise par une transpiration excessive localisée au niveau du front, de la lèvre supérieure, des tempes, du cuir chevelu ou de la nuque, se manifestant principalement pendant la journée. Le visage ou le cuir chevelu est humide en permanence, voire totalement mouillé. Elle peut être très gênante socialement, donne l’impression de cheveux gras et rend difficile le port de maquillage.

Les anti-transpirants sont le traitement de première intention pour ce type de transpiration excessive. Ils donnent de bons résultats et permettent de garder un visage frais. 

Pour en savoir plus : Solutions transpiration excessive du visage

DayDry est partenaire de l'International Hyperhidrosis Society.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: